SASHIKO

Publié le par quilting-au-pressoir

TRADUCTION

"petites coutures" mais aussi édredon, matelassage, manteau matelassé, vêtement doublé entièrement matelassé, etc..

HISTOIRE

Technique millénaire japonaise qui consiste à broder un motif blanc sur des tissus indigo. 

Autrefois utilisé soit pour : 

  • renforcer des vêtements (épaules) ou accessoires (par exemple sacs furoshiki, sacs de riz, sandales (tabi)
  •  rendre plus chaud en mettant plusieurs épaisseurs de tissus et éventuellement une couche de coton
  • réparer des vêtements usagés : ravaudage et en ajoutant des pièces de tissu (boro). Les réparations devaient être apparentes pour que le vêtement ou accessoire raconte son « histoire ». Il est fréquent que ces objets textiles servent à plusieurs générations. Les japonais ont un grand respect pour ce qui est ancien et ce qui a vécu. 

 boro-kimono-102-2

Le sashiko se coud en points avants "de la taille d'un grain de riz" avec un fil blanc épais sur un tissu indigo de fibres végétales (lin, chanvre, glycine). Le coton apparaît plus récemment et son utilisation ne se démocratise qu’à la fin du 19ème siècle.

Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une technique de gens pauvres : fermiers, pêcheurs.

   shimakj-5032-6.jpg 

Au début, ressemble plus à un point de reprise. Puis s’oriente vers une broderie plus décorative avec des motifs d’origine chinoise à base de lignes horizontales, verticales, diagonales, carreaux et losanges. Evolution vers des motifs plus complexes et décoratifs spécifiques à chaque famille ou « clan »(kamon) qui reprennent par exemple des motifs de la nature (feuille de chanvre) ou de la vie quotidienne (tressage), des symboles « porte-bonheurs »  (carapace de tortue symbole de longévité) ou encore liés aux croyances religieuses (7 divinités du bonheur dans le bouddhisme).

AUJOURD'HUI

Le sashiko est devenu une broderie très décorative utilisée partout dans la maison : rideaux, sacs, vêtements, nappes, etc… ou encore pour renforcer les vêtements de judo, kendo. 

  sashiko-october-016.JPG

 plum---moon-bag-recoloured-reds.jpg  

 Les adeptes du sashiko traditionnel le feront sur une toile de coton plus ou moins épaisse (tissu de kimono) avec un fil blanc spécifique.

Mais peut être réalisée sur tout support : coton, lin, soie, laine sur une ou plusieurs épaisseurs.

Fil de coton spécifique (il existe plusieurs grosseurs de fil) utilisé en 1 ou plusieurs brins mais aussi coton perlé, coton à broder, fil de soie, fils mélangés, métalliques, etc..

Point avant environ 5 à 8 points par inche (=2.5 cm) (pour exemple quilting 8 à 12 points par inche) réalisé sans tambour ou cadre à broder.

Aiguille, longueur de point et grosseur de fil adapté à l’ouvrage selon épaisseur et type d’ouvrage.

Le plus souvent,  aujourd’hui, le sashiko se réalise sur une seule épaisseur de tissu. Il est aussi quelquefois associé au patchwork.

Peut aussi être fait sur deux ou plusieurs couches en adaptant la longueur du point selon l'épaisseur de l'ouvrage :

  • 2 épaisseurs de tissu (la 2ème étant la doublure)
  • 1 épaisseur de tissu + 1 épaisseur de molleton : choisir un molleton avec peu de gonflant : coton ou polyester , des vieilles serviettes de toilette ou du lainage peuvent faire l’affaire !  Attention aux molletons polyester dont les fibres peuvent ressortir avec la broderie (prendre un molleton de couleur foncée si le tissu du dessus est foncé). La doublure est rajoutée ensuite.
  • 1 épaisseur de tissu + 1 épaisseur de molleton ou autre + 1 épaisseur de tissu (doublure) 

En principe, le sashiko n’est pas une broderie réversible. Donc dans le cas où l’envers de l’ouvrage sera visible, il faut obligatoirement commencer et terminer les coutures par plusieurs points arrière à l’envers dans les points précédents. Les changements de direction seront dissimulés dans l’épaisseur de l’ouvrage.  

Quelquefois, les fils sont regroupés et noués dans les coins de l'ouvrage.

3 VARIATIONS

SASHIKO

lignes de point avant dans plusieurs directions qui donnent un motif imbriqué

1.jpg

 HITOMEZASHI (one stich sashiko région de Shonai)

un point avant en ligne plus long dont le dessus et le dessous sont de même longueur et qui donne une broderie plus dense.

hitomezashi2.jpg

KOGIN (région du japon)

un point avant plus long.

en ligne toutes dans le même sens et très proches les unes des autres dont les décalages de point forment un motif.

Photos :    

http://www.kimonoboy.com/short_history.html

TECHNIQUE 

Il existe des tissus pré-imprimés et des stencils pour les motifs.

P1050814.JPG

 P1050815.JPG

Celui-ci a 2 motifs différents au choix : cercles imbriqués ou étoiles

Matériel :

Pour dessiner ou tracer le motif :

Papier, crayons, règle, compas.

Pour transférer sur le tissu :

papier à copier, poids.

Un stylet ou un crayon à mine pas trop fine pour ne pas déchirer le papier.

Eventuellement si le patron doit servir plusieurs fois, plastique fin ou cellophane à poser sur le papier du motif pour le protéger du traçage.

Matériel de couture :

Epingles et aiguilles à sashiko (aiguilles longues et fines à  chas rond ou ovale selon grosseur du fil et nombre de brins = grosse aiguille à repriser ou à broder)

P1050820.JPG

P1050822.JPG

1 dé (2 sortes de dé en cuir pour le sashiko : 1 en forme d’anneau que l’on met autour de la dernière articulation du majeur pour les aiguilles courtes et on pousse sur le côté, 1 autre qui se met à la base du doigt avec une partie qui protège la paume de la main pour les aiguilles longues – rappelle un peu les instruments des ouvriers du cuir ou du bois)

Fil à sashiko (éventuellement on peut utiliser du coton perlé ou d’autres fils à broder mais il faut faire des essais car le fil à  sashiko est un fil mat donc l’effet obtenu peut être très différent avec un autre fil) et tissu. 

Pour préparer son dessin, mesurer la dimension voulue et dessiner en centrant le motif. Si le motif doit être répété plusieurs fois pour atteindre la dimension souhaitée, faire des repères d’alignement. (cf motif de quilting)

COMMENT FAIRE :

  • Dessiner le motif sur la grille papier ou  directement sur le tissu en commençant par un quadrillage.
  • Repérer le centre et faire des repères sur les côtés.
  • De même, faire des repères sur le tissu
  • Placer le tissu endroit au dessus sur la table
  • Papier à copier en ne masquant pas les repères
  • Placer le motif en faisant coïncider les repères
  • Fixer avec les poids ou des épingles
  • A l’aide du stylet ou du crayon, repasser sur le motif en s’aidant d’une règle.
  • Vérifier que tout a bien été tracé avant d’enlever les poids ou les épingles.

Couture :

Faire des essais pour adapter la grosseur de l’aiguille et du fil avec le tissu et le motif.

Nœuds au début, en cours et à la fin ou quelques points arrière dans les points.

Pour les longues coutures, possibilité de couper un fil très long, ne pas faire de nœud, mais commencer la couture au milieu dans un sens en n’utilisant que la moitié de la longueur du fil puis reprendre le fil et continuer dans l’autre sens.

Plusieurs points sur l’aiguille (dimensions 2 : 3) en tendant le tissu.

Attention de ne pas froncer le tissu.

Bien respecter le sens des coutures (travailler en lignes) en faisant attention aux intersections (les fils doivent se croiser sur l'envers de l'ouvrage).

Pour terminer, photos d'un magnifique ouvrage de Susan BRISCOE, l'une des grandes spécialistes du sashiko en Europe.

Edinburgh 2009 062 

Edinburgh-2009-057.jpg

SOURCES :

MAGIC PATCH : les bases du sashiko

SASHIKO STYLE Traditional Japanese Patterns for Contemporary Design

THE ULTIMATE SASHIKO SOURCE BOOK de Susan Briscoe

http://www.quilt.com/FAQS/SashikoFAQ.html

http://www.designbyaika.com

http://www.ehow.com/about_5098543_sashiko.html

http://susanbriscoe.blogspot.com/

http://susanbriscoe.blogspot.com/2009/02/edinburgh-spring-quilt-festival.html

Publié dans Techniques, Sashiko

Commenter cet article

Marie Claude 23/10/2014 09:37

Bonjour,

Pour des raisons de référencement sur les moteurs de recherche, je vous demande de supprimer les photos de Sashiko empruntées à mon blog
Je vous rappelle que selon le code (article L.122-4) de la propriété intellectuelle vous êtes tenue d'obtenir mon autorisation au préalable sans cela votre emprunt est illégal
Merci
Marie Claude de la Chambre des couleurs

Maous d'Autriche 22/07/2013 08:52

Merci pour ton merveilleux article.
Toujours un plaisir de découvrir de belles choses sur les blogs.
Bien amicalement, maous